Lavande fine ou Lavande angustifolia

Lavandula vera ou Lavandula angustifolia possède la forme d’un sous-arbrisseau poussant en petites touffes avec de jolies fleurs violettes. Peu sensible au froid elle peut pousser de 800 à 1800 m d’altitude sur des sols plus ou moins calcaires et bien ensoleillés. Ses inflorescences et ses tiges sont courtes et ses feuilles spatulées sont moins larges que celles de Lavandula spica ou de Lavandula hybrida. Elle fleurit en juillet août. L’huile essentielle, extraite par distillation à la vapeur d’eau des sommités fleuries, est le privilège du sud de la France (notamment des Alpes de Haute–Provence et des Alpes maritimes). Il existe deux variétés : fragrans et delphinensis. Bien tolérée, cette HE s’utilise presque exclusivement par voie externe. L’HE Lavandula vera est extraite de fleurs récoltées à la main à l’état sauvage, l’HE Lavandula officinalis (ou Lavandula angustifolia) est extraite de fleurs cultivées et ramassées mécaniquement. L’HE Lavandula vera est fine et subtile, son coût est plus élevé. Elle est utilisée pour des problèmes psychologiques, surtout chez les enfants.
De la famille des Lamiaceae, organe producteur la fleur.
Spécificités biochimiques : Acétate de linalyle 25-46%, linalol 20-45%, ocimènes 3-12%
Familles biochimiques : Aldéhydes, Coumarines, Cétones, Esters, Monoterpènes, Monoterpénols, Oxydes monoterpéniques, Oxydes sesquiterpéniques, Sesquiterpènes, Sesquiterpénols.
Elle est utilisée, en voie cutanée +++, et diffuser, c’est l’huile essentielle des enfants, masser ceux-ci avec un mélange à base de lavande et mandarine.
Propriétés : Antispasmodique, calmant nerveux, réconfortant,  régénérant cutané, cicatrisant de la peau.
Indications : stress, nervosité, insomnie, brûlures, plaies, escarres, mycose, prurits, eczéma, coup de soleil, petits bobos des enfants, ne pas conseiller avant 3 ans.